Drawing conclusions

En partant du principe que « l’erreur est humaine », nous nous sommes interrogée sur ce qu’il se passerait si, cette fois, c’était la machine qui commettait des erreurs.

Projet dirigé par Jürg Lehni et Joël Vacheron. En collaboration avec Mélissa Pisler et Saskia Vellas


Starting with the idea of « mistake is human », we taught about what would happened if, this time, it was the machine that committed mistakes

Project lead by Jürg Lehni and Joël Vacheron. In collaboration With Mélissa Pisler and Saskia Vellas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s